Lorsque vous ouvrez une société, vous devez ajouter le capital social de votre entreprise. Il n’y a pas de minimum requis et vous avez la possibilité d’ouvrir une société avec 1 euro symbolique. Néanmoins, il se peut que vos ambitions changent au cours de l’évolution de votre structure et que vous ayez besoin de l’augmenter. Cet article va vous aider à comprendre les différents types d’augmentation du capital.

Quelles sont les différentes formes d’augmentation du capital ?

Si vous avez pour projet d’augmenter le capital social de votre société, nous ne pouvons que vous recommander de bien y réfléchir. Il y a en effet différentes façons de procéder, afin que cela puisse correspondre un maximum aux besoins des structures.

Les différents types d’augmentation du capital sont :

  • Apport en numéraire

La modification et l’augmentation de capital peut se faire par ce que l’on appelle l’apport en numéraire. Autrement dit, ce sont les associés ou les actionnaires qui vont se charger d’apporter les ressources financières. Cependant, le capital doit être entièrement libéré avant cette procédure.

  • Apport en nature

Comprenez par apport en nature tout ce qui n’est pas de l’argent, par exemple des équipements. Dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un expert juridique.

  • L’incorporation de réserves

C’est une procédure assez simple puisqu’il s’agit, grossièrement, de transférer de l’argent d’un compte à un autre. L’objectif est donc de prendre de l’argent des bénéfices de l’entreprise pour alimenter le capital social.

À quoi sert une augmentation du capital social ?

La question qui peut vous venir à l’esprit, c’est : “Pourquoi augmenter le capital social de ma société ?”. Pour y répondre, il faut revenir à l’intérêt de celui-ci.

Un capital social trop faible peut faire perdre en crédibilité le projet entrepreneurial. C’est-à-dire que lorsque vous allez chercher des associés, des partenaires ou collaborateurs ces derniers peuvent douter de votre légitimité. En effet, ils peuvent considérer que vos ressources ne sont pas stables et en conclure que votre projet n’est pas sérieux.

De plus, votre capital social reflète aussi la sécurité mise en place pour votre société. C’est une anticipation en cas de pertes, mais aussi pour mener à bien vos projets. Pour les organismes prêteurs, c’est également un gage de confiance.

Enfin, c’est aussi nécessaire pour accueillir de nouveaux associés.

Comment augmenter le capital social d’une société ?

Maintenant que les questions d’ordre théorique sont réglées, il est temps de passer au côté pratique : comment augmenter le capital social d’une entreprise ?

Il va être nécessaire en premier lieu de réunir deux assemblées générales extraordinaires. C’est un passage obligé pour se concerter et discuter des statuts de l’entreprise.

Ensuite, il faudra s’enregistrer aux services d’impôts et formaliser tout cela avec un greffier. Il peut également y avoir des spécificités selon le type d’augmentation du capital choisi.

Il existe plusieurs types d’augmentation du capital pour répondre avec justesse aux besoins des sociétés. Il est important de les connaître afin de savoir comment procéder le moment venu. Enfin, retenez simplement que l’augmentation ou la modification du capital peut avoir de réelles répercussions sur l’image que vous projetez.