Le mouvement climatique a gagné toute l’Europe et occupe également une place centrale en France. Dans l’optique d’un engagement global pour la durabilité mondiale, la France mise sur une politique respectueuse de l’environnement. La majorité des gens sont préoccupés par la question de savoir comment résoudre les problèmes environnementaux pour les générations futures. Dans ce contexte, le regard se porte sur les perspectives dans le contexte européen.

Le tournant vert en France

En France, les centres-villes sont étonnamment “pauvres en voitures”. L’ambition des Français est de décloisonner sensiblement les villes. L’augmentation de la pollution de l’air n’est pas la moindre des raisons essentielles qui font que le gouvernement doit impérativement agir. La vie dans les métropoles a considérablement évolué ces dernières années. On constate un mouvement vers la durabilité et il est temps de passer des paroles aux actes. Ainsi, les villes, les habitants et les entreprises devraient gagner des lauriers verts et restructurer leurs activités quotidiennes de manière durable. Les Français passent leur temps chez eux. Ils utilisent leur temps libre individuellement et indépendamment des structures traditionnelles. Les offres sont variées et vont de NetBet parier en ligne à des cours culinaires pour les amis et la famille, en passant par des vêtements durables provenant de la région immédiate.

Ce tournant vert dans l’économie de la France ne peut pas se faire du jour au lendemain. Il existe encore de très nombreuses entreprises dont les valeurs ne correspondent pas aux préoccupations écologiques. Dans ce contexte, ce sont surtout des entreprises issues d’Internet qui ont fait avancer le changement vert. Alors que les investisseurs investissent dans des domaines économiques et des entreprises rentables, les investisseurs veulent savoir pourquoi ils épargnent et ce qui se cache réellement derrière un produit d’investissement. En France, les actions douteuses au sens écologique du terme sont mal vues par de nombreux investisseurs privés.

Quand la tradition se transforme en durabilité

Certains vacanciers et visiteurs qui viennent à Paris disent qu’ils n’ont pas du tout aimé la ville la plus romantique du monde. La raison principale en est la grande quantité de déchets et d’ordures que de nombreux citoyens semblent avoir abandonnés négligemment sur le bord de la route. Mais il y a une raison logique et pratique à cela. Le dimanche, les déchets qui n’ont pas leur place dans la poubelle à ordures ménagères sont déposés directement dans la rue ou sur le trottoir. À l’aube, les éboueurs viennent ramasser ces déchets. Certains Parisiens ont développé un véritable sport national consistant à chercher le dimanche soir encore des objets utiles dans les déchets encombrants des autres.

À Paris, la plupart des aires de jeux sont équipées de boîtes à livres. Les Parisiens peuvent y déposer leurs vieux livres et en ramener d’autres chez eux en échange. Les nombreux marchés aux puces de la ville suivent également ce mode de vie durable. Ils ont lieu principalement en banlieue parisienne. Les vendeurs, en partie privés, vendent des vêtements d’occasion.

Une utilisation responsable des aliments

La France est l’un des pays qui misent sur l’alimentation nationale. Presque partout, les emballages des produits alimentaires indiquent qu’ils proviennent de France. La recherche ciblée de produits alimentaires français et de produits italiens permet de limiter les trajets que les produits doivent parcourir pour arriver au marché ou au supermarché dans le comptoir. Les fruits et légumes proviennent également en grande partie de France. Après de longues périodes de sécheresse, l’offre locale au comptoir des fruits et légumes est rare et les produits et aliments frais provenant de l’étranger sont nettement plus coûteux. Si les consommateurs constatent dans leur porte-monnaie que les produits nationaux et internationaux diffèrent, ils bénéficient d’un mode de vie et d’une consommation de produits régionaux.

En comparaison directe avec l’Allemagne, la viande est nettement plus chère en France. Il en va de même pour la charcuterie, dont la plupart des Français savent qu’elle n’est pas particulièrement saine. C’est pourquoi de nombreuses familles ne mangent plus qu’une ou deux fois par semaine du poisson ou de la viande. Dans de nombreuses écoles, l’alimentation des enfants est devenue végétarienne. À ce stade, personne ne doit se soucier de la qualité ou de l’origine de la viande, qui n’est souvent pas du tout disponible à un prix aussi bas. L’alimentation, la production, le transport et le mode de vie des animaux d’élevage connaissent une évolution constante vers une vie consciente et durable, pour laquelle aucun individu ne doit souffrir.

Les projets écologiques assurent la transition verte

L’ensemble de l’agglomération parisienne semble se réinventer, comme en témoignent les grands projets écologiques en cours. L’accent est mis sur l’écologie et l’innovation, qui sont autant de pistes pour l’avenir. Paris a déjà entamé avec succès son processus de transformation avec le réaménagement de la Seine et la rénovation des Halles.

Des projets culturels et technologiques impressionnants ont ainsi permis de rapprocher les communes voisines et la capitale. L’accent est mis sur la réhabilitation des friches et des ateliers obsolètes ainsi que sur la transformation des gares en éco-quartiers. Les nouveaux projets de construction n’engloutissent pas seulement une quantité d’argent, mais aussi souvent des matériaux de construction et des réserves écologiques dont la France a un besoin urgent pour la transition énergétique. En revanche, il est évident de donner une nouvelle utilité aux objets laissés à l’abandon.

Il semble que Paris ait subi une cure de rajeunissement au sens écologique du terme. L’un des exemples les plus marquants est le bois de la Phériphérique parisienne. Mille Arbres est le projet actuel, en français les mille arbres. Ces arbres ont été plantés dans le secteur de La Porte Maillot, ce qui représentait un véritable défi au sens architectural. Répartis un peu partout sur la structure, les arbres protègent ce secteur de la pollution atmosphérique et donnent un nouveau caractère au bâtiment.

L’habitat vert en France

Dans de nombreuses autres villes françaises, les architectes et les entreprises de construction investissent dans la végétalisation des ensembles résidentiels et des complexes industriels. Il s’agit en premier lieu d’aspects esthétiques. En même temps, la végétation verte a un effet positif sur l’humeur des habitants et sur le climat de la ville. Les espaces verts peuvent absorber et purifier une grande partie de l’air pollué.

La vue panoramique impressionnante au centre de Paris change le regard sur la ville. Le projet “Morland mixité Capitale” souhaite réaménager ce qui existe déjà et ce qui est ancien et transformer le caractère intrinsèque des anciens bâtiments. Il en résulte des lieux multifonctionnels qui réunissent des salles de sport, des marchés, des hôtels et des bureaux. À l’heure actuelle, seule une partie des 40 000 m² au total des Ateliers d’urbanisme de Paris est utilisée. Le complexe de bâtiments offre en même temps une vue panoramique impressionnante. On voit ici une fois de plus que l’esthétique, l’innovation, la tradition, l’amour de son pays et de l’architecture s’accordent très bien avec une vie écologique et durable.