Les pannes mécaniques au sein d’une unité de production entrainent des pertes financières considérables à cause de la baisse de productivité et de dégâts matériels qu’elles engendrent. Cependant, il est possible de prévenir de tels incidents en effectuant des opérations de maintenance prédictive grâce à une caméra thermique.

Le fonctionnement d’une caméra thermique

Une caméra électrique utilise la technologie de l’imagerie thermique par infrarouge. Les rayonnements infrarouges sont en effet des ondes de chaleur émis par les objets (y compris le corps des êtres vivants), mais qui sont invisibles à l’œil humain. Ces rayons varient en fonction de la température de la cible. L’imagerie thermique consiste à transformer les mesures du rayonnement infrarouge en image visible à l’œil. L’image sert ensuite à déterminer la valeur de température correspondante grâce à un outil de mesure.

Pour trouver la caméra thermique qui répond à vos besoins, vous pouvez cliquer sur ce lien https://lescamerasthermiques.com/

L’inspection de pannes mécanique avec une caméra thermique

Avec une caméra thermique, plus la température de surface de l’objet scanné est élevée plus l’image observé sur l’écran tendra vers le rouge. Il est alors plus facile d’inspecter la variation de température d’une installation, d’un moteur ou d’une machine en marche. Cela permet des détecter les fuites, les points chaud d’une pièce défectueux, le sous-chauffe, l’empiètement de flamme, le problème de circuit refroidissement….

Les avantages d’une caméra thermique

La caméra thermique permet :

  • De traquer les signes avant-coureurs d’un problème au niveau des machineries. Elle peut détecter une petite fuite à travers le joint d’un tube, ce qui permettra de déceler et de réparer un décollement avant qu’il ne s’aggrave.
  • D’effectuer l’inspection technique sans perturber la production (possibilité de contrôler les machines en marche)
  • De détecter les problèmes à distance pour éviter les accidents corporels.
  • D’établir un diagnostic rapide, à moindre coût et sans mobiliser beaucoup de ressources.

Les critères de choix d’une caméra thermique

Les performances d’une caméra thermique peuvent varier en fonction de sa résolution, son champ de vision, de ses paramètres d’émissivité, de sa réponse spectrale, de la gamme de température. Il y a aussi les différents modèles de caméra thermique que l’on peut catégoriser en deux grands groupes : les caméras thermiques fixes et les caméras thermiques portables. A noter que certains paramètres, à l’instar de l’émissivité et la gamme de température, peuvent être ajustés selon la cible.