Si le lieu de travail des salariés comporte une zone dangereuse, alors il est du devoir de l’employeur de sécuriser cette zone afin de permettre aux employés de travailler en toute sécurité. Par conséquent, l’entreprise devra mettre en place différents dispositifs selon le type de lieu à sécuriser, mais également en fonction des besoins de ses salariés. L’objectif de ces dispositifs est de rendre possible le travail des employés, en ne mettant pas en danger leur sécurité : ils doivent être informés du potentiel danger encouru et disposer de tous les équipements nécessaires pour assurer leur protection. Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez le guide.

Une obligation pour l’entreprise

La responsabilité incombe à l’entreprise d’offrir à l’ensemble de ses salariés un lieu de travail sécurisé. C’est donc à l’employeur de sécuriser la zone de travail dangereuse. Et d’autant plus dans le milieu industriel, où les travailleurs évoluent dans un environnement comprenant des machines, des véhicules et des produits chimiques. Tout risque doit impérativement être signalé à l’ensemble des salariés et les moyens nécessaires doivent être déployés afin de permettre une évolution en toute sécurité aux employés. Les règles d’hygiène et de sécurité au travail, structurées par le Code du travail français, protègent ainsi chaque membre de l’entreprise. Peu importe le type de danger encouru, des dispositifs adaptés à visée informative et préventive doivent être mis en place par l’employeur.

Les équipements de protection individuelle

Selon le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité.” Ce type de protection vient en complément des dispositifs mis en place par l’entreprise pour sécuriser le lieu de travail. Une large variété d’équipements de protection individuelle peut être mise à disposition des salariés : gants, casques, lunettes, chaussures de sécurité, veste haute visibilité… Les risques d’accident sont limités notamment lorsque l’employeur rend le port de ces équipements obligatoire.

La prévention

La prévention fait également partie des dispositifs de sécurité à mettre en place au sein des usines. En effet, il est essentiel que l’entièreté du personnel connaisse les risques encourus au sein de l’établissement. Les formations à ce sujet sont primordiales et chaque salarié doit pouvoir en bénéficier afin de travailler en toute sécurité.

En conclusion, l’employeur se doit de sensibiliser ses salariés quant aux dangers possibles dans le cadre de leur emploi et de leur fournir l’ensemble des équipements de protection individuelle qui sont jugés nécessaires à la sécurité de tous.