La bourse, aujourd’hui, propose un grand nombre de produits dérivés, dont tous les traders peuvent profiter. Avant, seuls les professionnels y avaient accès, mais la bourse s’est démocratisée, au 21e siècle, aux plaisirs de nouveaux acheteurs individuels. Les options listées en bourse, font partie de ces nouveaux produits. Voici quelques informations à prendre en compte, afin de faire un choix judicieux.

Qu’est-ce qu’une option ?

Une option permet d’acheter un produit à un prix établi, mais à une date future. Cette date est décidée lors de l’achat et l’acte devra s’effectuer avant qu’elle n’expire. Plusieurs produits boursiers peuvent être achetés par options. Actions, devises, matières premières, fonds négociés en bourse et contrats à terme en font partie. Il faut donc d’abord choisir le sous-jacent qui sera trader. Ensuite, voici ce qui vous permettra de choisir la bonne option pour vous.

Comprendre les options et les raisons de nos choix

Avant d’entreprendre le trading d’options, il faut être bien certain de comprendre ce que l’on achète. C’est seulement ainsi que nous pourrons définir si elles ont un intérêt pour nous, dans notre stratégie boursière. Si une personne à une faible tolérance au risque, elle en viendra à la conclusion que des stratégies d’achat ou de vente d’options n’est pas pour elle. Mais ceux qui ont envie d’augmenter leur rendement, rapidement, seront vite conquis par ces produits dérivés. Lorsque c’est le cas, il faut ensuite définir l’objectif à atteindre.

Définir la volatilité

Il faut toujours prendre en compte l’historique du sous-jacent qui sera négocié dans l’option. S’il a une volatilité implicite en hausse, cela fera augmenter les primes, facilitant la vente. Si son niveau de volatilité implicite est en baisse, il sera plus facile d’acheter. Cependant, il faut aussi prendre en compte le marché boursier global, pour voir ses tendances, qui affecteront potentiellement l’option.

Surveiller les événements à venir

Le marché est toujours affecté par des événements nationaux et internationaux. Certains sont prévisibles, puisqu’ils se produisent à des dates précises. C’est le cas, par exemple, pour les annonces de la Réserve fédérale et la publication de certaines données économiques, à travers le monde. Parfois, elles ont aussi un lien direct avec le sous-jacent de l’option, tels que les rapports sur les bénéfices, et les modifications aux gammes de services ou produits. Le plus difficile est bien sûr d’étudier la situation globale afin de découvrir si des événements potentiels, imprévus, se dessinent à l’horizon, et pourraient affecter l’option que nous désirons acheter.