Le blackjack fait partie des jeux de cartes les plus populaires au casino. De plus, ce classique est considéré comme un jeu de casino avec l’avantage de la maison le plus faible. En combinant les promotions et les offres de bonus, il est même possible de réaliser un avantage de gain par rapport à la maison. Une visite au Casino777 blackjack n’est donc pas seulement amusante, elle peut aussi être très lucrative. Mais pour profiter réellement de cet avantage, il faut respecter quelques règles de base. La stratégie proprement dite consiste à utiliser les nombreux petits avantages afin de pouvoir réellement réduire l’avantage de la maison. Cela permet d’une part d’augmenter le plaisir de jouer et d’autre part de ménager le budget.

1. les règles de la maison

En tant que joueur, il est important de connaître les règles internes de chaque casino, car elles peuvent varier d’un casino à l’autre. Cela vaut aussi bien pour les casinos classiques que pour les casinos en ligne. Les règles de promotion respectives doivent à cet égard être lues et vérifiées de manière particulièrement intensive. En outre, un petit avantage par rapport à la maison peut être absorbé par les frais de paiement des casinos en ligne. En bref, lors du choix d’un casino, il faut toujours lire attentivement les petits caractères.

2. les règles de la table et l’avantage de la maison

En plus des règles de la maison, les conditions de la table ont également une influence considérable sur l’avantage de la maison. Pour comprendre et découvrir rapidement et facilement les conditions, il existe des règles empiriques simples. Moins il y a de jeux de cartes sur la table, mieux c’est. L’avantage de la maison augmente en effet avec le nombre de jeux de cartes. Il est donc particulièrement avantageux pour le joueur de jouer à une table à un seul jeu ou de choisir la table avec le moins de jeux de cartes.

3. Surrender (abandon)

En abandonnant après coup, le joueur augmente ses chances. C’est pourquoi il est toujours avantageux d’offrir l’abandon précoce ou de proposer de poser les cartes plus tard.

4. Double down (doubler)

L’avantage de la banque est également réduit par le doublement. L’idéal est qu’il soit possible de doubler à la table. Cela devrait être valable aussi bien pour deux cartes quelconques que pour le partage de paires.

5. Partage (splitting)

Le partage de paires est également un avantage pour les joueurs. Les paires de huit ou d’as sont presque toujours partagées. Mais il est particulièrement avantageux pour les joueurs que le casino offre la possibilité de partager plusieurs paires à la suite.

6. Position (hit à Soft 17)

Le comportement du croupier lors d’un Soft 17 a également une influence sur les chances de gagner. Si celui-ci ne peut plus piocher lors d’un 17, c’est-à-dire avec les cartes As et six, il en résulte un avantage pour le joueur.

7. Paiement au blackjack

Certains casinos présentent également des différences en matière de paiement au blackjack. Certes, la norme est de 1,5 fois le montant de la mise, mais certains casinos proposent des paiements moins intéressants, ce qui est toutefois au détriment du joueur.

Adapter et maîtriser la stratégie de base

Pour limiter l’avantage de la maison ou même le dépasser, il est indispensable de maîtriser la stratégie de base. D’un côté, cette stratégie peut être apprise très rapidement par cœur, mais d’un autre côté, il faut toujours tenir compte de certains éléments en fonction des règles de la maison. C’est pourquoi il est recommandé d’appliquer sa propre stratégie adaptée à chaque combinaison de jeu. Le Strategy Chart Calculator est particulièrement utile à cet égard, car il se charge automatiquement des adaptations fastidieuses. En outre, il indique également l’avantage de la maison calculé lors de l’application de chaque stratégie.

La connaissance de la stratégie de base ne représente toutefois que la moitié du chemin, car la mise en œuvre constitue la deuxième moitié. Ici, c’est surtout la pratique qui fait le maître. Il est donc recommandé de s’essayer d’abord aux conditions dominantes du casino en misant de petites sommes avec la stratégie. Cela permet de s’entraîner et d’avoir plus rapidement une vue d’ensemble des conditions.

Gestion de la bankroll

Le budget du joueur doit toujours être utilisé de manière ciblée, sinon même la meilleure stratégie est inutile. Il est donc essentiel de fixer un montant maximum avant de commencer à jouer. Si ce montant est perdu, il doit s’agir d’un risque calculé et l’on doit pouvoir supporter la perte sans problème. Une fois fixé, le montant ne doit surtout pas être augmenté. En outre, il faut également veiller à ne jamais investir plus de 5% de la bankroll disponible par mise.

Exploiter les faiblesses du dealer

Les joueurs inexpérimentés ne sont pas les seuls à montrer des faiblesses au début du jeu, il en va de même pour les croupiers inexpérimentés. Tous les croupiers ne sont pas automatiquement des professionnels. Certains croupiers font encore partie des débutants et ne disposent pas encore de la formation adéquate, d’autres sont peut-être même encore en formation. En tant que débutants ou stagiaires, ils doivent encore passer par différents jeux et ne sont donc pas nécessairement familiarisés avec les particularités de chaque jeu. Cela fonctionne particulièrement bien sur Internet.

Pour le joueur, cela signifie qu’il doit être très attentif aux éventuelles erreurs commises par le croupier. L’erreur classique des débutants est ici ce que l’on appelle la pénétration du deep deck, c’est-à-dire le mélange trop tardif des jeux de cartes. En fonction du règlement intérieur, un paquet de cartes doit être remélangé après 50% et 66% des cartes distribuées. Si cette opération est manquée et n’intervient par exemple qu’après 75 % ou plus tard, les chances de gagner des joueurs attentifs augmentent.

Les paris latéraux (assurance)

En principe, les paris latéraux (sidebets) devraient toujours être évités. Mais ici aussi, chaque règle a ses exceptions. L’exception se produirait par exemple en cas de jackpots particulièrement élevés ou d’autres promotions de casino. Par exemple, la valeur attendue d’une certaine action pourrait être calculée pendant ou avant une partie, ce qui permettrait de savoir si un de ces sidebets devient rentable.

Joueurs

En fait, les décisions et le comportement des autres joueurs jouent un rôle absolument secondaire. Cependant, il doit être clair pour tout le monde que les décisions des autres joueurs ne peuvent pas être influencées. Le croupier est toujours la personne qui mérite l’attention. Il y a toutefois une exception à cette règle, car certains joueurs ont un comportement de jeu si évident qu’il est possible de le prédire. Dans ce cas, ces informations peuvent être intégrées dans la prise de décision personnelle.

Coup de chance

Ici aussi, il convient de suivre la règle générale selon laquelle lorsque les choses vont bien, les mises sont légèrement augmentées. Si les choses ne se passent pas aussi bien, il faut renoncer à des mises élevées. Il n’y a pas de superstition en jeu ici, mais le résultat de la combinaison d’une valeur positive du jeu de cartes et de nombreuses décisions correctes.