L’industrie du vapotage se développe énormément en France depuis maintenant quelques années, lorsque la cigarette électronique a fait son apparition sur le marché français en 2010. Tantôt source d’opportunités, tantôt source d’inquiétude, cette industrie interroge les entrepreneurs et investisseurs. Retour sur les principales choses à savoir sur l’industrie du vapotage.

Avantage : c’est une industrie en évolution constante

Avec moins de 10 ans d’existence en France, le marché de la cigarette électronique a énormément évolué sous bien des aspects, que ce soit en termes de réglementation, plus favorable au vapotage, qu’en termes de technologie, avec des e-cigarettes de plus en plus performantes. Sans parler des accessoires et autres produits liés au vapotage, notamment les choix nombreux de CBD eliquide, ce qui permet d’imaginer d’importants débouchés.

Par conséquent, les entrepreneurs peuvent se lancer dans cette industrie sans difficulté pour imaginer des manières innovantes de consommer le produit (avec la e-cigarette) ou de vapoter (quels produits et liquides), sans oublier des espaces dédiés au vapotage. Il existe par exemple des bars ou des cafés où seuls les amateurs de vape se retrouvent. Comme l’industrie évolue constamment, elle est synonyme d’opportunités pour les entrepreneurs, mais aussi les investisseurs.

Inconvénient : c’est une industrie nouvelle

Le propre des entrepreneurs, c’est de se lancer dans des business à risques : l’industrie de la e-cigarette fait partie de ces options à risque. La raison ? C’est une industrie nouvelle, c’est-à-dire qu’elle n’est pas entièrement établie sur le marché national ou international. Comme toute nouvelle industrie, il existe des risques et des dérives qui sont identifiés au fur et à mesure qu’elles se présentent. En 2019, aux États-Unis, une polémique concernant l’apparition de pathologies pulmonaires avait montré du doigt la cigarette électronique, chose qui n’est pas passée en France. D’autre part, la e-cigarette est souvent considérée au même titre que le tabac traditionnel, n’étant pas autorisée dans les lieux publics alors qu’elle ne s’accompagne pas de fumée toxique.

De fait, le caractère nouveau de cette industrie peut encore faire hésiter des entrepreneurs, même avec un intérêt pour ce marché grandissant. Le tout est de trouver le bon débouché, qui reste un investissement suffisamment intéressant.

Les débouchés de l’industrie du vapotage

Alors qu’en 2015, seuls 600 000 consommateurs de vape étaient recensés en France, ils sont désormais 1,9 million, sans compter les vapoteurs occasionnels. Cela représente une croissance exponentielle de 8% par an en moyenne. Une chose est donc certaine : c’est un business dans lequel il faut se lancer rapidement, avant que la concurrence n’éclate trop vite.

Par ailleurs, l’industrie du vapotage semble avoir des débouchés prometteurs dans certains secteurs, notamment pour utiliser la e-cigarette comme appareil thérapeutique. Des études sont actuellement en cours pour déterminer si la cigarette électronique pourrait servir à inhaler des médicaments plutôt que de les prendre sous forme de gélule ou comprimé. Reste à savoir si cela peut fonctionner dans les prochaines années.

À défaut, le vapotage reste un secteur prisé, y compris par les services publics, dans le cadre de la lutte contre le tabagisme agressif : cela risque bien de rester une solution alternative offrant de réels débouchés à long terme.